undefinedAuteur : Yasmina Khadra
Titre : Les sirènes de Bagdad
Editions : Julliard (Pocket, 13347)
Pages : 317 pages

Résumé : Kafr Karam. Un petit village aux confins du désert irakien. On y débat devant la télévision, et surtout on s’y ennuie, on attend, loin de la guerre que viennent de déclancher les Occidentaux et qui embrase le reste du pays. Mais le conflit, avec son lot de brutalités, d’incompréhensions et de bavures tragiques va finir par rattraper cette région où la foi, la tradition et l’honneur ne sont pas des mots vides de sens. Et quand une nouvelle humiliation vient profaner ce qu’un Bédouin a de plus sacré, alors s’ouvre le temps de la colère et de la riposte. Une vengeance terrible, sans merci, car désormais seul le sang pourra laver ce qui a été souillé.

Mon avis : Bon apparemment, je me suis trompée de sens pour cette lecture, mais faut-il les avoir lu dans leur ordre chronologique pour comprendre l’histoire ? Les sirènes de Bagdad font en effet partie d’une trilogie, les Hirondelles de Kaboul et Attentat, livres que je lirais bien entendu. Il est donc évidement que j’ai aimé ce livre, malgré l’histoire très dure à lire. Je ne parle pas des phrases ou de la complexité des mots, mais plus de la dure réalité des choses. L’histoire est belle mais bouleversante à la fois. Je ne peux que conseiller cette lecture, qui nous amène à réfléchir.

 

Vous pouvez livre les avis de Florinette, Cathe, Mr et Mme Patch et Caro[line]

Retour à l'accueil