lignenoire.jpgAuteur : Jean-christophe Grangé
Titre : La ligne noire
Editions : Albin Michel (Le livre de poche, 37149)
Pages : 606 pages

Résumé : Il existe, quelque part en Asie du Sud-Est, entre le tropique du Cancer et la ligne de l’équateur,  une autre ligne. Une ligne noire jalonnée de corps et d’effroi…

Mon avis : Quand je vois le résumé de la quatrième de couverture, il n’apporte pas grand-chose pour donner envie de le lire. Et pourtant ! J’ai eu ce livre en prêt et je suis loin d’être déçue. Le personnage principal a eu plusieurs casquettes, tantôt très grand journaliste, il est descendu en bas de l’échelle en étant paparazzi pour terminer en simple journaliste de faits divers.  Il s’est penché sur plusieurs faits concernant des tueurs en série, il est parti en voyage pour rencontrer un maximum de personnes pour compléter ses dossiers et pouvoir en faire de très bons articles. Jusqu’au jour où le plus grand apnéiste français, Jacques Reverdi, commet un meurtre dans l’Asie du Sud-Est (son deuxième, mais relâché pour fautes de preuves dans le premier homicide). Marc Dupeyrat décide de mener son enquête. Cela ne sera pas une enquête ordinaire. Le journaliste se fera passer pour une jeune fille qui veut absolument et qui est en admiration devant Jacques Reverdi, car celui-ci ne veut prendre contact qu’avec des jeunes filles. Il en suivra un échange de lettres, d’emails au cours de l’histoire. Le meurtrier donnera des indices au journaliste pour remonter les pistes jusqu’à son dernier meurtre. Beaucoup de choses se passent également en parallèle mais je ne vous dévoilerai pas la suite… Ce ne serait pas juste ! C’est un très bon thriller que j’ai lu en quelques jours tellement l’histoire est prenante et qui vous ne déçoit pas ! J’avoue aussi que la fin est totalement inattendue et je crois que cela lui fait un petit plus. Une chouette découverte que je conseille si vous aimez les bons thrillers !!
Retour à l'accueil