En parlant avec Flo, elle s'est rendue compte que même en bidouillant son texte, pour remercier sa swappeuse, elle n'arrivait pas à faire plus court qu'une page. Voilà donc le pourquoi du comment, Flo a un article spécial pour elle toute seule ^^...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quand j'ai ouvert ma BAL tout à l'heure et vu le colis, mon coeur a fait boum ! Il était bien emballé (très original le coup de la carte routière !!) et du coup j'ai pris sur moi de le déshabiller sans tout arracher :p

Mais avant, il faut savoir que je suis curieuse et j'ai donc regardé qui était l'expéditrice : il n'y avait que son initiale suivi d'un nom et d'une adresse qui m'étaient inconnus. Mais sachant qu'une participante s'appellait Alexandra, c'était déjà un indice ce « A » ... Comme je suis aussi une grande joueuse, plutôt que d'ouvrir le colis et de vérifier, je suis allée sur son blog pour voir si je trouvais un indice quant à sa localisation géographique. Et oui, dans un article, elle évoque une région qui est à l'exact opposé de chez moi et dont je sais que la ville indiquée sur le colis est la préfecture : bingo !

Une fois le papier enlevé, une bonne odeur de nourriture s'est frayée un chemin jusqu'à mes narines averties. Un signal s'est allumé dans mon cerveau : miam miam !!!

J
'ai quand même réussi à rester digne dans la suite des opérations. J'ai commencé par lire le petit billet d'Alexandra et certes j'ai été très touchée par le soin qu'elle a mis dans le choix des livres mais un mot a retenu mon attention : cookies (et plus particulièrement « cookies maison »). J'ai délicatement enlevé le papier bulle qui cachait quelque chose n'étant vraisemblablement pas un bouquin pour découvrir non pas un mais deux sachets de cookies !!!! Moi qui voudrais parfois habiter Paris uniquement pour me gaver des pâtisseries de Chiff', voilà que je suis livrée à domicile par une autre pâtissière émérite : que veut le peuple ?!

Reprenant mes esprits, j'ai songé qu'avant de liquider les biscuits, il faudrait peut-être ouvrir les autres paquets et prendre une photo de famille.

Alexandra a vraiment très bien fait les choses. Les sachets de cookies sont étiquetés avec le logo du swap et portent les mentions : « cookies maison » et « cookies whisky maison » avec date de confection et des précisions inutiles du genre « j'espère que les cookies auront résisté au temps et au transport » (j'aurais mangé les miettes de toute façon, fallait pas s'inquièter ;-). Les cookies ont très bien résisté aux conditions postales et climatiques. Je doute fort en revanche qu'ils résistent au « cobaye » que je suis apparemment (et dans ces moments-là on apprécie encore plus d'être célibataire sans enfant : tout pour moi !!!) 

Donc je disais, Alexandra a bien fait les choses car chaque paquet porte une petite mention. L'une d'elle m'a intriguée car elle parle des livres qui se perdent dans les bibliothèques et que l'on n'ouvre pas (à tort ai-je aussitôt pensé). Oui mais avant d'ouvrir le paquet, une odeur insistante me rappelait que des cookies n'attendaient que mes quenottes. Stratégie : ouvrir le sachet de façon à ce qu'on ne voit rien sur la photo à venir et tester une des recettes (verdict : cookies conformes à la charte des cobayes es cookies homologués par l'Etat).

Donc ouverture du premier paquet et cette belle phrase s'appliquait à un recueil de Barbara Kingsolver, « Le temps où nous n'existions pas », un livre que je ne connaissais pas du tout et dont le résumé nous dit que cette expression fait référence aux années d'exode d'une tribu d'Indiens : prometteur ! 

Le deuxième paquet parle de « Petit lingot pour temps de crise » et là encore un appel insistant du second sachet de biscuits m'a obligé à goûter la seconde recette (même verdict que pour la première) avant de révéler « Les chutes » de Joyce Carol Oates, livre dont j'ai lu beaucoup de bien à maintes reprises et écrivain qui me faisait le plus envie dans la liste que j'avais dressée dans mes réponses au questionnaire. Je le lirai à Noël quand j'aurai des vacances. 

Et enfin, Alexandra avait joint un marque-page tout à fait approprié au swap : « Librairie Caciopée, voyagez sans bouger ». C'est exactement ça ! Je précise que j'adore cette collection de signets et celui-ci en particulier que j'ai offert maintes fois et que j'ai désormais pour moi toute seule (avec en plus un mot d'Alexandra au dos qui résume bien nos voyages plus ou moins immobiles). 

Vraiment Alexandra, je suis comblée par ce superbe colis et je te dis un gros gros merci pour toutes tes attentions, tes choix et tes cookies qui m'ont rappelé combien c'est bon de recevoir un colis préparé avec soin et attention alors que ce n'est ni votre annif, ni Noël !

Et merci Laconteuse pour ce swap qui m'a redonné goût à la chose (sans avoir à me coltiner l'organisation en plus, le pied :D)


Retour à l'accueil