Auteur : Douglas Kennedy
Titre : Les charmes discrets de la vie conjugale
Titre original : State of the union
Editions : Belfond (Pocket, 12990)
Pages : 599 pages

 

Livre lu en 2008

Résumé : Pour son célèbre agitateur de père, pour son artiste de mère, Hannah Buchan est une vraie déception. A vingt ans, au lieu de se fondre dans l’ébullition sociale des années soixante-dix, elle n’a d’autre ambition que d’épouser son petit ami médecin et de fonder une famille.
Installée dans une ville du Maine, Hannah goûte aux charmes très, très discrets de la vie conjugale. C’est alors que le hasard lui offre l’occasion d’échapper à son quotidien : malgré elle, Hannah va se rendre complice d’un grave délit.
Trente ans plus tard, survient le 11 septembre, et avec lui le temps du doute, de la remise en question, de la suspicion. Le passé d’Hannah va resurgir inopinément. Et du jour au lendemain, son petit monde soigneusement protégé va s’écrouler…

 

Mon avis : Voilà enfin mon avis sur ce livre commencé il y a 3 mois maintenant ^^ Ce n’est pas que je n’ai pas aimé, loin de là, mais je n’a i pas eu beaucoup de temps de lecture ces dernières semaines J Bon alors on y va !
Le livre se compose de deux parties bien distinctes : la première se situe entre 1966-1974 et la seconde à partir de 2003. Dans cette première partie, on vit avec les années « hippies ». On vit d’une façon un peu décalée par rapport à notre époque. Hannah vit en parfaite femme modèle qui suit son mari sans rien dire. Elle reste chez elle dans un premier temps à garder son enfant et puis devient assistante bibliothécaire. Jusqu’au jour où, son mari étant absent pour être au chevet de son père, Hannah accueille un ami « agitateur » de son père. Juste une histoire de 2-3 jours, le temps de préparer la suite de son voyage. Arriva ce qui arriva, Hannah et son ami deviennent amants. Regrettable erreur de la part d’Hannah qui aime éperdument son mari, elle se sent mal de l’avoir trahi… Son ami n’est pas ce qu’il est réellement. Il est recherché partout dans le pays et menace Hannah si elle ne l’aide pas à quitter le territoire. Contrainte de partir et de l’aider, elle commet « le délit » de lui faire passer la frontière. Personne ne saura jamais rien de ce qu’il s’est passé ! 30 ans plus tard, on apprend qu’Hannah est devenue enseignante et a eu un deuxième enfant, une fille qui aura une grande carrière. Mais sa fille se sent terriblement seule et sans personne a aimé. Son premier enfant, s’est marié et est devenu papa. Malheureusement Hannah, ne s’entend pas spécialement avec sa belle-fille. Lorsque la fille d’Hannah disparait tout son monde s’écroule ! Elizabeth, étant amoureuse d’un homme mariée, ne donne plus signe de vie à ses parents, tout le monde s’inquiète. Des recherches sont menées pendant plusieurs mois. Bref, je vais arrêter de vous raconter l’histoire, vous aurez certainement compris que j’ai beaucoup aimé cette histoire. On y est plongé dès le début, on se demande ce qu’il va se passer avec Hannah dans les années 60 mais surtout ce qu’il va se passer si sa petite escapade est révélée. J’avais déjà lu un Douglas Kennedy il y a deux ans maintenant, et je n’avais pas été déçue. J’avais souhaité continué cette découverte et voici que c’est fait ! Et je continuerais très certainement avec d’autres livres de l’auteur ^^
Retour à l'accueil