Auteur : Peter Robinson
Titre : L’amie du diable
Titre original : Friend of the devil
Editions : Albin Michel
Pages : 407 pages

Résumé : Deux femmes assassinées le même jour. Deux meurtres sordides et sans lien apparent. Deux enquêtes parallèles qui piétinent. Quel rapport entre une paraplégique égorgée au scalpel et une étudiante violée et étranglée à la sortie d’un pub ? Nouveau défi pour l’inspecteur Banks et sa collègue Annie Cabbot, entraînés dans les méandres d’une vieille affaire resurgie d’un passé lointain, sur les traces d’un témoin capital : « l’amie du diable »…

Mon avis : Très chouette roman de Peter Robinson, dont j’avais déjà eu l’occasion de lire un de ses livres. Dès le premier paragraphe, on est plongé dans l’intrigue et ne vous laisse plus d’autre choix que de continuer et de le terminer au plus vite ! On suit à nouveau les aventures de l’inspecteur Banks ainsi que sa coéquipière Annie Cabbot, qui est pour l’instant dans un autre district, mais qui au final travaillera avec Banks. Une enquête policière qui vous emmène dans le quartier de Leeds et qui vous fait douter jusqu’à la fin sur l’auteur des meurtres. Il va leur falloir ressortir de vieilles enquêtes pour faire un rapprochement avec le coupable actuelle. Ce qui donne un peu plus de suspens à l’intrigue. Si je peux reprocher une petite chose, c’est que si l’on n’a pas lu les premières histoires de Robinson avec son protagoniste, on n’en perd un peu les pédales au niveau de sa vie amoureuse. Bien que cela ne soit pas d’une grande nécessité pour une histoire policière ! Je peux donc vous inviter à lire cette nouvelle aventure de l’inspecteur Banks et à découvrir les autres livres de Peter Robinson.

 

Ce livre a été critiqué le cadre de l’opération Masse Critique de Babelio
Retour à l'accueil