Auteur : Matthew Pearl
Titre : L’ombre d’Edgar Poe
Titre original : The Poe shadow
Editions : Robert Laffont

Pages : 443 pages

Résumé : L’avocat Quentin Hobson Clark est le témoin fortuit des funérailles d’Edgar Poe – un étrange enterrement auquel seulement quatre personnes assistent… Troublé, le jeune homme entend élucider le mystère qui entoure la mort de cet écrivain qu’il admire entre tous, et laver ainsi l’honneur souillé de celui que la presse présente comme un dévoyé. Ses recherches ne le menant nulle part, Clark décide de tourner le dos à la bonne société baltimorienne et d’embarquer sur-le-champ pour la France. Son intention ? Retrouver l’homme ayant servi de modèle au chevalier C. Auguste Dupin, héros de plusieurs contes d’Edgar Poe habile à démêler les intrigues les plus inextricables pour qu’il l’aide à tirer l’affaire au clair. A Paris, Clark fait la connaissance de deux hommes – le baron Claude Dupin et le détective Auguste Duponte – qui peuvent tous deux revendiquer la paternité du personnage. Mais lequel est le véritable Dupin ?

Mon avis : Moi qui aime les histoires policières et autres enquêtes, je suis un peu déçue par ce livre. J’ai trouvé l’histoire assez lente et tiré en longueur. Avec un collaborateur qui reste assis durant des heures, à ne pas dire un mot plus haut que l’autre. Je trouve cela assez frustrant ! C’est peut-être moi, mais je n’ai pas trouvé de rebondissement au niveau de l’histoire, de l’enquête. Lorsque Clark décide de mener à bien le mystère de la mort de son plus grand écrivain, il en oublie le principal : la préparation de son mariage avec Melle Hattie. Il se retrouve à la limite comme un étranger dans sa propre ville, tellement les gens ne le reconnaissent plus. Si je trouve un plus quand même, ce sont les nombreuses références aux histoires de Poe, qui me permette de découvrir l’auteur, puisque je le connais très peu.

Je dis toujours que je ne veux pas rester sur un avis négatif, je retenterais donc une nouvelle lecture avec cet auteur, que je ne connaissais pas bien sûr !

 

Je tiens à remercier les Editions Robert Laffont qui m’a gracieusement offert ce livre. Mais aussi la Team de Blog-O-Book qui a permis ce partenariat.

Vous pouvez également lire l'avis de Keisha ainsi que le référencement fait par Bob
Retour à l'accueil