Auteur : F. Scott Fitzgerald
Titre : L’étrange histoire de Benjamin Button / Un diamant gros comme le Ritz
Titre original : The curious case of Benjamin BUtton / The diamond as big as the Ritz
Editions : Pocket (13917)

Pages : 117 pages

 

L’étrange histoire de Benjamin Button

Benjamin Button est un petit garçon né différemment des autres enfants. Il est bien né bébé mais dans la peau d’un vieillard.  Il grandira normalement pour son âge mais aura des difficultés pour marcher, pour manger. Il aura la fin de vie des vieilles personnes alors que lui est tout jeune.

 

Son papa ne dira pas que c’est son fils. Il restera très discret. Au fur et à mesure que son fils Benjamin grandira, il dira même qu’il est son frère, alors que celui-ci sera à peine âgé de 16 ans.

 

Lorsqu’il voudra aller à l’école, il aura également beaucoup de difficultés, parce qu’on le croit beaucoup trop vieux pour venir s’inscrire aux cours, où bien il passera ses examens à ses 50 ans réels alors que physiquement il n’en a que 18. On croira qu’il plaisante. Mais c’est très pénible pour lui de vivre sa vie à l’envers…

 

Je ne sais pas si vous avez vu le film ou simplement lu le livre. Mais je trouve qu’il n’y a aucun lien entre la lecture et le cinéma. J’avoue que de ce côté-là, j’ai été un peu déçue. Mais il ne faut jamais comparer les deux m’a-t-on dit un jour. Il n’en reste pas moins que l’histoire est très sympa et assez bizarre.

 

Un diamant gros comme le Ritz

John Unger est très connu grâce à son papa, qui a été plusieurs fois champion de golf. Il fréquente une école assez prestigieuse où il rencontre assez bien d’enfants de riches. Le premier été de sa scolarité, il partira en voyage avec un garçon de sa classe.

 

L’année suivante, il est copain avec un garçon Percy. Celui-ci l’invite chez lui à passer les vacances d’été. Pour arriver jusque chez lui, il faut assez bien d’heures de route : train, limousine et pour terminer, voiture personnel. Pour que personne ne puisse découvrir le chemin.

 

Arrivé chez Percy, John remarque que tout est brillant. La maison a été taillée dans un gros diamant. Des pelouses immenses entourent la propriété. On peut y faire du cheval ou même du golf. Percy rencontrera le reste de la famille et tombera amoureux de Kismine, une sœur  à Percy.

 

Le seul petit problème a avoir une maison aussi secrète est que personne n’est jamais reparti de cet endroit, car la famille a peur d’être découverte…

 

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Histoire de rêver aux belles amitiés qui naissent sur les bancs de l’école. L’écriture est assez poétique, je dirais. Je me voyais bien me promener à travers ces forêts. Les nouvelles de Mr Fitzgerald sont plaisantes à lire. Nul doute que si je trouve un livre de nouvelles, il sera sur ma bibliothèque.

Retour à l'accueil