Auteur : Maupassant
Titre : Contes de la Bécasse
Editeurs : Albin Michel
Collection : Le livre de poche n°1539
Pages : 157 pages


Résumé : Chez le vieux baron des Ravots qui ne pouvait plus chasser, une coutume existait, qu’on appelait le « conte de la Bécasse ». Lorsque chaque convive avait dégusté son oiseau, le cérémonial voulait avoir graissé toutes les têtes, le maître de maison tirât au sort celui qui seul aurait le privilège de s’en régaler. « L’élu du hasard croquait le crâne suiffé en le tenant par le nez et en poussant des exclamations de plaisir. Et chaque fois les dîneurs, levant leurs verres, buvaient à sa santé. Puis, quand il avait achevé le dernier, il devait, sur l’ordre du baron, conter une histoire pour indemniser les déshérités. » Ce sont ces récits normands que Maupassant réunit ici. Histoires savoureuses sans doute à l’image du dîner, facétieuses aussi, mais pourtant cruelles : la drôlerie s’assombrit de noirceur, le tragique se lie à la farce, et le pessimisme à la bouffonnerie. 


Mon avis : Je dois avouer que je ne le lis pas beaucoup les grands classiques et lorsque j’ai vu sur Bookmates (qui a malheureusement fermé son site, du moins pour le moment) le livre proposé, je me suis dit que c’était l’occasion de le lire.  Ce sont 17 petits contes très agréables à lire. Il y a quelques passages certes que je n’ai pas très bien compris, car il est écrit en « dialecte » de campagne (les mots raccourci…) le lire, ce n’est pas très facile, mais à force, on s’y fait ! J’ai passé des moments très agréables à lire, d’autres moments m’ont fait un peu peur. Si vous avez un jour l’occasion de lire de Maupassant, vous prendre celui-ci ^^
Retour à l'accueil