Challenge 2007

Auteur :
Lucia Etxebarria
Titre : Amour, Prozac et autres curiosités
Titre original : Amor, Curiosidad, Prozac y dudas
Editeur : 10/18
Pages : 281 pages 


Résumé : Trois sœurs carburent aux antidépresseurs. Cristina, la nympho « affamée de tendresse », croque les hommes et avale de l’ecstasy avec la boulimie du désespoir. Rosa, la directrice financière, ressemble aux personnes de Bret Easton Ellis : bardée de marque de luxe, le vice et la folie en moins. Ana, enfin, la mère de famille rangée, ne supporte son existence naphtalinée qu’en somnambule de la vie, droguée aux somnifères. Pas de quoi  se torde de rire. Et pourtant. 

Mon avis : Un roman avec beaucoup d’humour, où l’on rigole très souvent. Passage parfois assez cru. J’ai beaucoup aimé ce livre. Déjà dans l’originalité du roman, car l’auteur nous raconte l’histoire comme l’alphabet. Chaque chapitre est égale à une lettre. L’histoire est à trois voix, les voix des trois sœurs qui n’ont pas l’air de se supporter car l’une est trop rangée, l’autre est trop déjantée et la dernière qui ne pense qu’à son boulot. J’ai entendu beaucoup parlé de l’auteur, mais c’était une première. Je n’ai pas été déçue. Belle expérience à retenter 


Lire la critique de Livrovore

 

Retour à l'accueil