Auteur : Mary Elizabeth Braddon
Titre : Aurora Floyd
Titre original : Aurora Floyd
Editeur : Joëlle Losfeld
Pages : 554 pages

Résumé : Aurora Floyd est la fille choyée d’un richissime banquier. Une violente dispute l’oppose à son père lorsqu’elle revient d’une longue promenade à cheval avec son palefrenier. Aurora est envoyée à Paris dans un pensionnat pour faire ses études. On la retrouve un an plus tard, à nouveau chez son père. Réconciliée mais distante, marqué à jmais par un drame qui a éloigné d’elle l’homme qu’elle aime…

Mon avis : Premier roman de Mary Elizabeth Braddon, mais aussi premier roman de littérature du 19ème siècle. Très belle histoire, qui m’a emmenée voyager dans l’Angleterre, où beaucoup de descriptions nous sont donnés. Au début, l’histoire est un peu lente, et on se demande où est passée l’intrigue. Au fur et à mesure du roman, des éléments sont apportés pour connaître la vérité sur le départ d’Aurora, quel est ce secret qu’elle cache de retour de Paris, pourquoi ne peut-elle pas le révéler, pourquoi n’épouse-t-elle pas Talbot Bulstrode ? Toutes ces questions arrivent au fur et à mesure et elle ne trouverons réponse qu’à la fin du roman que j’ai beaucoup aimé et que je recommande pour les amateurs de littérature du 19ème siècle.
Retour à l'accueil