Auteur : Carmelina Carracillo
Titre : L’italienne
Edition : EPO
Pages : 183 pages

Résumé : Chroniques d’amours observées et ressenties par une femme, L’italienne raconte l’histoire d’une double intégration. Celle de l’italienne et de sa famille venue des Abruzzes à la culture des régions industrielles de Wallonie. Mais aussi celle d’un Belge à la communauté italienne : à travers le regard tendre et parfois étonné de Désiré qui découvre la personnalité forte et déconcertante de sa femme Maria Rosa, pointe la différence profonde entre deux culture et la fabuleuse richesse qui en découle.

Mon avis : J’avoue que je n’aurais jamais lu ce livre de mon plein grès si il ne restait que celui-là à la bibliothèque. Et ben je me suis trompée ! J’ai beaucoup apprécié ce livre, en apprenant sur la culture italienne en Belgique. Et ben oui, parce que c’est l’histoire d’un famille italienne qui vit chez nous et donc tout le mode de vie est bousculée. Tout le monde est au courant que notre pays a fait venir des familles italiennes pour aller aux charbonnages, et c’est précisément à travers ce récit que nous pouvons comprendre nos différentes cultures et dont j’ai beaucoup appris . Enfin bref, je ne suis pas déçue de l’avoir lu !

 

Retour à l'accueil