Auteur : Graham Joyce
Titre : L’enfer du rêve
Editions : Pocket
Pages : 351 pages

Challenge 2007

Résumé :
Parfois, au plus profond du cauchemar, ils rêvaient qu'ils s'éveillaient... mais ce n'était que pour franchir une nouvelle étape dans l'horreur. Cela avait débuté à la fois comme une expérience scientifique et comme une sorte de jeu. Le but : apprendre à contrôler ses rêves. Mais bientôt les étudiants voulurent aller un peu plus loin. Ils se donnèrent rendez-vous dans leurs rêves, commencèrent à les partager, à se retrouver au bord d'un petit lac. C'est à ce moment-là que les choses tournèrent au cauchemar, un cauchemar duquel ils ne pouvaient plus s'échapper. Peu à peu, le lac et ses environs se transformaient en un paysage de mort et de désolation. Peu à peu, ils s'enfonçaient dans la folie.

Mon avis : Lorsque j’ai lu la préface, j’étais un peu septique, voire même je détestais. Puis je me suis mise à lire ce livre en me disant qu’il ne fallait pas se borner rien qu’a deux petites pages. Et voilà, je vous le dis : je ne regrette pas cette lecture. On est transporté via leur histoire actuelle et celle lors de leur vie estudiantine. Pourquoi avoir mener ce projet ? Pourquoi ne pas avoir arrêter tant qu’il était encore temps ? Au cours de cette lecture, on répond à cette question, mais le retour en arrière ne fait pas de mal pour comprendre à bien l’histoire. Moi qui ne lis que très peu de fantastique, j’ai été surprise. Le mystère est présent du début à la fin en se demandant où va bien pouvoir se terminer l’histoire. Petite chose de plus à ajouter à ce livre, ce sont les nombreuses citations au début de chaque chapitre. Citation qui tourne autour du rêve bien entendu !

Retour à l'accueil