Auteur : Margaux Motin

Titre : La théorie de la contorsion

Editions : Marabout ( Hachette livre)

Pages : N.P.

 

4ème de couverture :

Je suis quelqu'un d'assez souple dans la vie, en général. J'veux dire, je m'adapte à peu près à toutes les situations. Mais dès qu'on essaie de me ranger dans des cases et de me coller des étiquettes, je sais trop nombreuses, on fait des crises de claustrophobies. C'est mauvais pour mon teint et en plus, après, je digère mal. Je veux bien être "Mère", ca me va. "Illustratice", c'est cool. "Fiiiiille", ça me satisfait, de toute façon, si je devais faire pipi debout, j'arrêterais pas de saloper mes godasses. Mais je ne veux pas être que ça, tout le temps. Je veux être libre d'être toutes les femmes que j'ai envie d'être, même celles auxquelles j'ai pas encore pensé, même celle que je ne voulais pas être il y a 5 minutes. Et ça me semble évident que ça serait archi pas écologique tout le papier qu'il faudrait pour coller des étiquettes à toutes ces bonnes femmes... Donc autant nous laisser courir toutes nues dans les champs de pâquerettes. CQFD

 

Mon avis :

Je ne connaissais Margaus Motin que via son blog. C'est dire très peu de choses en fait. Je n'avais pas prêté plus d'attention à son coup de crayon.

 

Dans ce livre, j'ai pu apprécier notamment ses anecdotes avec ses amies, s schtroumpfette, son mari. Outre le fait d'pprécier son humour et les mises en scène de son quotidien, j'aime beaucoup ses dessins.

 

Une artiste qui a beaucoup de talent et dont je continuerai à voire son blog un peu plus souvent.

Retour à l'accueil