http://www.images.hachette-livre.fr/media/imgArticle/LgfLivreDePoche/2008/9782253152842-G.jpgAuteur : Amélie Nothomb

Titre : Métaphysique des tubes

Editions : Albin Michel (Livre de poche, 15284)

Pages : 156 pages

 

4ème de couverture :

Parce qu'elle ne bouge pas et ne pleure pas, se bornant à quelques fonctions - déglutition, digestion, excrétion -, ses parents l'ont surnommée la Plante. L'intéressée se considère plutôt, à ce stade, comme un tube. Mais ce tube , c'est Dieu. Le lecteur comprendra vite pourquoi, et apprendra aussi que la vie de Dieu n'est pas éternelle, même au pays du Soleil Levant...

 

Avec cette "autobiographie de zéro à trois ans", Amélie Nothomb nous révèle des aspects ignorés de sa personnalité et de la vie en général, tout en se montrant plus incisive, plus lucide et plus drôle que jamais.

 

Mon avis :

Autant j'aime les Amélie Nothomb, autant celui-ci ne m'a pas spécialement marqué. Se voir appeler "La Plante" par ses parents et ne s'imaginer n'être qu'un tube n'est pas spécialement chouette.

 

Pour la suite, cela a été beaucoup mieux. J'ai plus apprécié le roman. On a l'impression de vivre avec elle ses trois premières années, surtout la complicité avec sa première nounou. Par contre la seconde, on a envie de lui frapper dessus.

 

Au final, cela aura été une chouette lecture, mais elle ne restera pas une de mes préférées.

Retour à l'accueil